• 1- LES ECHOS DE PMD

    Du 8 juin 2007 : République bananière ? Qu'un ministre (X.D.) vienne soutenir une candidate aux élections législatives (M.J.R.), c'est malheureusement dans les moeurs de la 5ème République ! Mais qu'un recteur et un inspecteur d'académie, c'est-à-dire des fonctionnaires tenus au devoir de réserve, participent à cette mascarade, est choquant pour l'éthique républicaine et rappelle les pratiques des républiques bananières ! 

    Du 7 juin 2007 : Basta !!! Quand Mme Roig ose dire : "Il est sûr qu'il faudra pallier ce problème d'affiches regrettable", c'est l'incendiaire qui crie au feu ! En effet, ous les murs de la ville sont recouverts, nuit et jour, par les affiches électorales de ladite Mme Roig, collées, dit-on, par des personnes stipendiées (nb : stipendié = payé pour faire une basse besogne).

    Du 14 mai 2007 : Passéistes ! Quelle aberration, au temps de l'Europe, de célébrer Jeanne d'Arc, héroïne de la guerre de cent ans et de l'extrême-droite ! Quelle aberration, au temps de la République, de célébrer le millénaire des Capétiens ! Quelle aberration qu'une municipalité, prétendue républicaine, s'associe à ces célébrations ! 

    Du 4 mai 2007 : On n'est pas dans la m*** : Un appartement HLM de la Place Coupo Santo est régulièrement inondé par les eaux usées et les excréments des autres appartements ; les locataires ont envoyé une dizaine de lettres à l'office municipal, qui ne fait rien ; l'inénarrable Vincent Devéza (voir échos du 28 mars et du 12 décembre) affirme que c'est la faute des autres locataires !

    Du 13 avril 2007 : Culture ou Commerce (suite) : Il paraît que le Palace va devenir un "pôle culturel" ! Mais quand on sait que le futur propriétaire (qui est aussi le patron du pub voisin) a déclaré : "Cela fait quatre ans que je suis sur le coup", on se demande si c'est une affaire culturelle ou une affaire commerciale et on craint le pire ! 

    Du 10 avril 2007 : Que se passe-t-il ? Certains disent que Mme Roig ne se représenterait pas en 2008 ! Le fait est qu'elle ne se trouve que six fois en photo dans les 12 pages du dernier n° d'Avignon Actualité ! La moyenne est en baisse !!! 

    Du 6 avril 2007 : Culture ou Commerce ? Jean-Christophe Ozil, directeur de RMG vient de déclarer au sujet du Palais des papes : "La gestion associative n'existe plus ; il faut des moyens pour assumer ce patrimoine ; il faut faire du commerce intelligent." Il est vrai que, selon certains, la différence entre Culture et Commerce n'est pas toujours claire à Avignon ! 

    Du 29 mars 2007 : Que d'eau ! Que d'eau (Mac Mahon. 1875) ou Les promesses de Mme Roig tombent à l'eau !  On se souvient que Mme Roig avait promis l'ouverture du coûteux et inutile parking Jean Jaurès pour le prochain Festival. Nous apprenons aujourd'hui que cette ouverture est reportée suite  une inondation due à la nappe phréatique ! Citadis ne savait pas, semble-t-il, que cette nappe était si proche !!! (Au fait ? Combien ont coûté les études ?). Michel-Jean Vève, directeur de Citadis, indique que cela est déjà arrivé pour le parking de l'Oratoire en 1994. Comme si c'était une excuse !!! D'autant plus qu'en 1994, c'était une inondation du Rhône, impévisible, qui avait nondé le parking en construction.

    Du 28 mars 2007 : HLM (suite. Voir 12 décembre 2006) : Les locataires de l'Office Municipal de HLM continuent à se plaindre du manque d'entretien. M. Vincent Devesa, directeur de l'OPHLM, continue à affirmer imperturbablement : "Plus de 80% des locataires sont satisfaits de leur bailleur" ! Obstination ou entêtement ? 

    Du 19 mars 2007 : Transports en commun : A l'heure où le développement des transports en commun est une nécessité, il est aberrant de constater que la ligne de bus Avignon-Caumont passe devant le Parc des Expositions et devant l'aéroport, mais ne s'y arrête pas !!! 

    Du 15 mars 2007 : Ouf ! on est bien gardé ! Selon le syndicat UNSA-Police : "La présence policière occupe 70% du sol avignonnais. La nuit, ce ne sont pas moins de 12 véhicules de police qui patrouillent dans les rues de la ville. Cela n'existe nulle part ailleurs. Même une ville comme Marseille en a moins." Notons, quand même, que 30% du sol avignonnais semble livré à l'anarchie !

    Du 14 mars 2007 : Saint-Lazare : 59 appartements de luxe, 235 logements étudiants (à quel prix ?), des bureaux, une grande surface (qui existait déjà) : on ne voit pas bien en quoi les Remparts Saint-Lazare vont « révolutionner » le quartier ! Par contre une plate-forme multimodale, permettant la liaison entre les différents modes de transport, comme l'avaient proposée Avignon-Demain et le Collectif Transports, eût été une autre révolution !

     

    Du 13 mars 2007 : Vous avez dit Culture ? Lors de la récente conférence de présentation de la 61ème édition du Festival d'Avignon, Mme Roig a déclaré que la municipalité consacrait 18% de son budget à la Culture. Nous aimerions savoir d'où Mme Roig tire ce chiffre ! Si l'on regarde en effet le compte administratif 2004, on voit que seuls 11,2% du budget de fonctionnement sont affectés à la Culture. Encore faut-il noter que sur ce pourcentage, 34,7% concernent les frais de personnels et 32,5% le déficit de l'Opéra. La réalité, c'est donc qu'il ne reste que 32,8% du budget de la culture, soit un peu plus de 3% du budget consacré aux autres dépenses culturelles ! On est loin des 18% annoncés !!!

    Du 8 mars 2007 : Patrimoine : Hervé Aliquot, docteur en archéologie médiévale et spécialiste de l'histoire d'Avignon, a déclaré récemment : "La mairie n'est pas capable d'avoir une vraie politique du patrimoine digne de ce nom." Mais qui peut nous dire dans quel domaine la municipalité a une vraie politique digne de ce nom ? 

    Du 7 mars 2007 : Zone piétonne (suite) : Plusieurs associations avignonnaises (Respirer la ville, Avignon Patrimoine, Le Petit Paradis, etc...) sont en train de faire signer une pétition pour la mise en sens unique de la Percée Favart (où il y a eu récemment un grave accident) avec la création de larges trottoirs, pour la piétonnisation de la rue du Général Leclerc et pour le développement d'espaces piétons protégés. Cette pétition peut être signée dans différents lieux et notamment au Restaurant Chez Françoise. 

    Du 6 mars 2007 : Virgule ? Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale), présidé par M. Alain Milon (maire de Sorgues) s'est prononcé pour "la réalisation de la virgule" (liaison ferroviaire entre les deux gares d'Avignon. Qu'en pense Christian Bouillot, vice-président du SCOT et adjoint au maire d'Avignon, municipalité qui a pris position contre cette réalisation ?

    Du 1 mars 2007 : Zone piétonne ? On nous dit que la mairie a entendu "la forte demande pour la piétonnisation de la rue du Général Leclerc", là où va être installé le nouveau conservatoire. Si c'est comme la mise en sens unique de la rue Favart, pour laquelle la mairie a reculé sous la pression de quelques commerçants, les piétons ont encore du souci à se faire ! 

    Du 22 février 2007 : Vous voulez ma photo ? La campagne électorale (pour les municipales) serait-elle déjà commencée ? Il ne se passe guère de jours en effet sans que l'on ne voit Mme Roig en photo dans les médias locaux ! Quant à Avignon, notre ville, ce n'est plus une revue municipale mais un album photos personnel ! 

    Du 14 février 2007 : Conseils de quartier : Mme Roig vient de remercier les conseillers de quartier dont le mandat (de 3 ans) arrive à expiration. Ces conseils de quartier (rendus obligatoires par la loi du 27 février 2002 mais régis par les municipalités) sont, à Avignon, originaux et éminemment démocratiques !!! Nous ne remettons pas en cause la bonne volonté de ces 92 délégué-e-s mais quand on sait qu'elles et ils ont été désigné-e-s par Mme Roig qui a éliminé systématiquement les représentant-e-s des associations, on peut avoir un doute sur cette "démocratie de proximité".

    Du 1er février 2007: Lu dans la presse à propos de la LEO : "Marie-Josée Roig a décidé de prendre le taureau par les cornes en écrivant une lettre au Ministre des transports, Dominique Perben" (Vaucluse-Matin de ce jour). C'est cela qu'on appelle l'amour vache ?

    Du 31 janvier 2007 : Collège Paul Giera : Les professeurs du collège et l'association Vivre ensemble à Avignon Ouest ont fait le communiqué suivant : " En 2004, pour des raisons de vétusté des locaux et de risques liés aux incendies qui menacent sérieusement la sécurité des élèves et du personnel, le Conseil Général du Vaucluse a voté la reconstruction du collège Paul Giéra. A ce jour, cette reconstruction n'a toujours pas eu lieu !  Entre temps le Conseil Général a fait ses comptes : il y aurait 1500 à 2000 places vacantes dans les collèges d'Avignon, et donc un ou plusieurs collèges en trop. Le CG a donc lancé une étude. L'idée, pour le moment, serait de fermer Giéra et Mathieu et de construire un nouveau collège qui regrouperait les élèves des deux établissements... De notre côté, il nous semble fondamental que les collèges Giéra et Matthieu soient reconstruits sous leur forme actuelle − établissements de 600 élèves maximum, au cœur des quartiers − pour des raisons d'égalité et de présence des services publics sur tout le territoire de la commune permettant un réel accompagnement des élèves tant scolaire que civique. Ces deux établissements sont des éléments structurants de la vie des quartiers et il est nécessaire qu'ils existent. AUJOURD'HUI, LES COLLEGES GIERA ET MATHIEU SONT MENACES DE FERMETURE...Afin d'en débattre, de récolter les pétitions et de constituer une délégation pour rencontrer Claude HAUT, Président du Conseil Général, nous organisons une Réunion le mercredi 7 février à 17h. au Centre social de la Rocade."

    Du 22 janvier 2007 : Qui paie ses dettes s'enrichit : "Nous commençons à récolter les fruits de notre persévérance" a déclaré Mme Roig au dernier conseil municipal. Pour quelqu'un qui est maire depuis plus de 10 ans, ce ne serait pas trop tôt ! Mais ce n'est même pas vrai puisque la dette de la ville (210 millions d'euros) n'a pas bougé et va même augmenter en 2008 et que la ville est asphyxiée financièrement, comme l'a souligné Cécile Helle lors de ce même conseil municipal. 

    Du 12 janvier 2007: Vilar vaut bien un déplacement ! Un de nos correspondants (M.A.) nous écrit : "Victor Hugo, que nous reconnaissons tous comme un grand écrivain au jugement pertinent, côtoya un jour M. Thiers, qui lui inspira la réflexion suivante : il est petit de partout ! Nous devons la prospérité de notre ville à un homme intelligent et généreux : Jean Vilar, qu'un Hugo aurait certainement qualifié de grand homme. Alors, pourquoi ne pas inverser les rues, en mettant M. Thiers entre une banque et un bâtiment sans style et Jean Vilar dans l'avenue qu'il mérite ? Le coût ne serait pas élevé puisqu'il s'agit d'inverser des plaques et notre cité se trouverait grandie en honorant celui qui en a fait sa vraie gloire et sa prospérité." 

    Du 15 décembre 2006 : Propreté ? M. Albert Mansour, largement relayé par certains médias et certains journalistes toujours prompts à vanter les mérites de Mme Roig, se félicite de la propreté de la ville ! Ce n'est pas ce qui ressort des enquêtes que nous sommes en train d'analyser dans le cadre de la préparation de notre forum : Rêver ma ville. Et vous ? Quel est votre avis ?

    Du 12 décembre 2006 : Il peut pleuvoir ... moi, j'm'en fiche : Depuis un an, la famille D.V. locataire de l'office municipal d'HLM se plaint d'être inondée à chaque fois qu'il pleut. M. Deveza, directeur de l'OPHLM, répond : "Les pluies n'ont pas été si nombreuses que cela cette année!" Nous proposons à M. Deveza d'échanger son logement contre celui de la famille D.V. 

    Du 8 décembre 2006 : Chauvinisme ? Que Mme Jeanne Siaud-Fachin soit une "avignonnaise totale" comme elle le dit ne change rien au fait que le centre Cogito'z, qu'elle inaugure aujourd'hui, soit un centre privé qui traite onéreusement les problèmes scolaires et psychologiques des enfants issus de milieux favorisés !

    Du 6 décembre 2006 : Une ville où il ne fait pas bon vivre ! Une enquête, publiée dans le dernier n° du magazine L'expansion, nous apprend que sur les 62 principales villes de France, Avignon est classée 5ème pour les dépenses sécuritaires et 55ème pour les dépenses sociales.

    Du 30 novembre 2006 : cumul : extrait du dernier bulletin d'information du PCF de Sorgues : "Que Monsieur Lagneau accepte pour arrondir ses fins de mois (...) le poste de directeur de cabinet de Madame Roig, maire d'Avignon, c'est son droit (...) [mais] il est vrai que ce sera difficile pour Monsieur Lagneau de jongler (...) entre les intérêts de la ville d'Avignon, en tant que directeur de cabinet et ceux de la ville de Sorgues, en qualité de premier adjoint au maire. En effet, comment fera-t-il pour régler les conflits d'intérêts inévitables entre deux villes qui ne sont pas dans la même communauté de communes ?"

    Du 27 novembre 2006 : Parking Jean Jaurès : Difficile de savoir la vérité ! On nous avait dit que le délégataire (la société Vinci) allait payer le parking puis le gérer. Nous apprenons maintenant que la Ville met 20% (soit plus de 3 millions d'euros dans la construction). Est-ce un cadeau des avignonnais à la société Vinci ? 

    Du 15 novembre 2006 : Si tu veux la paix, ne fais pas la guerre ! On se souvient que, jadis, Mme Roig avait "déclaré personnellement la guerre aux tags". Depuis, dix employés municipaux à temps plein ne suffisent pas à la tâche et il faut quinze jours d'attente pour faire effacer un tag ! Pourvu que Mme Roig ne déclare pas personnellement la guerre à la délinquance !

    Du 13 novembre 2006 : Des poubelles qui rapportent ! Curieusement, la mairie distribue des sacs poubelles pour les ordures ordinaires pour les habitants de l'intramuros mais non pour ceux des quartiers extramuros ! Est-ce parce que, comme l'a dit Mme Roig lors d'un récent conseil municipal, "ces quartiers ne nous rapportent rien" ?

    Du 18 octobre 2006 : Sécurité : Alain Dufaut et MJ Roig rivalisent actuellement de propos sécuritaires. "La chienlit prend le pas sur l'Etat de droit", tonne Alain Dufaut ; "Il y a à Avignon de la vidéo-surveillance comme nulle part ailleurs" rétorque MJ Roig (preuve que ça ne sert à rien, soit dit entre parenthèses). Et si, pour changer, nos édiles essayaient la prévention ?

    Du 16 octobre 2006 : Lecture : dans le cadre de Lire en Fête et pour favoriser la lecture, la municipalité d'Avignon a augmenté l'abonnement annuel à la Médiathèque de 63% ! (l'abonnement est passé de 5,50 euros à 9 euros).

    Du 10 octobre 2006 : Mme Anne Ruby-Lods persiste et signe : :"98% des locataires [des HLM Municipaux de la Pierre Blanche] ont signé une pétition marquant leur mécontentement (...) Le maire dit que 371 000 euros de travaux ont été réalisés. Mais comment ? Sans concertation avec les locataires, comme la loi l'impose."

    Du 9 octobre 2006 : Circulation : L'association Montfavet-Environnement a lancé une pétition pour réclamer le retour à une circulation dans les deux sens de la ligne 18 (C'est le bon sens, même !) et souligne que certains secteurs de la ville, notamment Agroparc, sont totalement privés de transports en commun. 

    Du 6 octobre 2006 : Critiquer Mme Roig, c'est (paraît-il) faire preuve de subjectivité, d'intérêt personnel et de courte vue ! C'est ainsi que Mme Anne Rubi-Lods, adjointe de Mme Roig, qui avait critiqué Mme Roig lors du dernier conseil municipal, vient de voir toutes ses délégations supprimées pour : "contradiction avec les qualités qu'on doit trouver chez un élu : objectivité, désintérêt personnel et vision d'ensemble." Comme le disait Beaumarchais : "Aux vertus qu'on exige dans un domestique, Votre Excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d'être valets ?

    Du 4 octobre 2006 : Ancienne prison Sainte Anne. Dans son « courrier » du 4 octobre, le Rénaïre indique que « la Ville » (C'est qui, au fait, « la Ville » ?) lui a répondu qu'il était impossible de transformer l'ancienne prison Sainte Anne en jardin public. Soit ! Mais dans cette même réponse, on semble supposer que la seule solution est la transformation de ce lieu en hôtel de luxe. Or il existe beaucoup d'autres possibilités : salle polyvalente de spectacles, bibliothèque, extension du centre des congrès, etc. et lors d'une réunion publique organisée par Avignon-Demain, M. Bouillot s'était engagé à consulter la population ; mais il est vrai que celle-ci sait que les hôtels de luxe sont déjà trop nombreux à Avignon (voir les difficultés du Grand Hôtel) et qu'elle ferait sans doute un autre choix !

    Du 29 septembre 2006 : Quel scoop ! Stupeur, hier, au Conseil Municipal : Mme Roig n'hésite pas à déclarer : "Moi aussi, j'ai vécu en HLM !" Bravo ! Quel courage !

    Du 28 septembre 2006 : Monclar : On se souvient qu'il y a un an, la municipalité avait confié la gestion du centre social de Monclar à l'IFAC (organisme fondé par Charles Pasqua, qui compte parmi ses responsables départementaux Thierry Mariani et Philippe Marcussi). On apprend que la CAF vient de retirer son agrément pour non respect des règles de sécurité. Si on ne peut même plus compter sur l'UMP pour la sécurité, où va-t-on

    Du 4 septembre 2006 : Il faut bien payer les travaux : Le prix des emplacements pour les puces de la Place des Carmes a fortement augmenté (plus de 10 euros pour 6m²) et les particuliers ne peuvent plus vendre que 8 dimanches par an. Les rmistes devront se contenter de leur RMI !




     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique